PILOTE DE MA VIE

Pourquoi Pilote de Ma Vie et comment en es-tu arrivée à devenir Coach de Carrière ?

 

Pour répondre à cette question, je vais partager avec vous deux moments clés de mon parcours pour mieux comprendre ce qui m’a amenée là où j’en suis aujourd’hui : accompagner des personnes à trouver l'épanouissement dans leur carrière.

 

Le premier moment était en 2002, j’avais un poste confortable au département Communication Interne d’une grosse entreprise Française. À 25 ans, j’étais extrêmement fière d’avoir décroché le job de mes rêves, intéressant et bien rémunéré. Au bout d’un an, ce que j’adorais faire au début : écrire des articles, trouver des sujets, m’intéresser à la vie interne de la société, avait beaucoup moins de saveur. Comme je pouvais faire tout cela de façon plutôt automatique, cela commençait à perdre de son intérêt à mes yeux.

 

La routine métro-boulot-dodo avait commencé et elle allait durer 40 ans ! Non, je me disais que ça ne pouvait continuer comme cela, ce n’était pas ça ma vie rêvée.

 

Le hasard de la vie (ou non) me fit rencontrer une jeune femme inspirante lors d’une soirée, elle revenait d’un voyage en Inde qui, selon ses dires, l’avait complètement transformée. Cela tombait a pic, car j’avais la sensation de tourner en rond à ce moment-là ; un peu de folie et de liberté me feraient sans doute le plus grand bien ! J’avais justement une pause d’un peu plus d’un mois entre deux contrats, donc une occasion inespérée. Je fis donc mes bagages la semaine suivante pour suivre l’itinéraire qu’elle avait fait.

 

C’est là que j’ai compris que tout était possible. Qu’il était possible de trouver le courage de partir seule dans un pays inconnu et effrayant de prime abord, qu’il était possible d’être heureux en ne possédant que peu de choses et que si l’on voulait réaliser ses rêves, on le pouvait ! Mon rêve à moi était de faire le tour du monde. Ça vous parait dingue ? Rassurez-vous à moi aussi cette idée me paraissait folle à ce moment-là. Et pourtant, pendant ce mois en Inde, j’ai réalisé que j’avais suffisamment d’économies pour partir pour toute une année autour du monde. Car j’ai aussi réalisé que dans ces pays-là, on dépensait tout de même beaucoup mois qu’en région parisienne. Surtout lorsque l’on se débarrasse du superflu !

 

Deux mois plus tard, je repartais donc seule avec mon sac à dos pour faire le tour du monde. Oui ! Le tour du monde ! En solo ! Je n’en revenais pas moi-même ! À cette période, je me sentais invincible, animée par ma curiosité pour l’inconnu, mon désir de voir le monde et me trouver. Je ne me suis jamais sentie aussi vivante que cette année-là. D’ailleurs, je devais dégager une belle aura, car j’ai rencontré celui qui est maintenant mon mari sur ma route, littéralement car c’était à un arrêt de bus, seulement un mois après mon départ. Il est Irlandais et voyageait quelques mois en Asie avant d’aller travailler pour un an en Australie. Cela tombait bien car mon ticket « tour du monde » incluait l’Australie ! Donc, pour faire court, après avoir terminé mon tour du monde, je l’ai rejoint en Australie, y sommes restés pres de sept and et nous sommes mariés et avons eu un enfant là-bas.

 

Bien évidemment, le conte ne s’arrête pas à «et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants». Déjà, nous nous sommes arrêtés à un enfant... Ensuite, le retour à la «réalité» fut quelque peu difficile. C'est bien sympa de voyager, mais cela coûte de l'argent, et l'argent, il faut le gagner... J’ai encore eu la chance de travailler pour de grosses multinationales qui offrent des postes intéressants avec de belles conditions de travail, en Australie puis en Suisse. 
Mais ce qui était une chance au départ, s’est encore une fois transformée en prison dorée et en anesthésiant de la vie. Je me suis à nouveau laissée emporter par le flot de la routine et chaque semaine, je comptais les jours pour arriver au week-end. Chaque dimanche soir, la déprime s’installait à l’idée de devoir aller au bureau le lendemain. J’arrivais tout de même à trouver du bonheur et des challenges dans ma vie en participant à des événements de course à pieds, m’essayant au surf, parachute, yoga, triathlons, etc… mais ma Vie, avec un grand V, se trouvait en dehors du travail. Et ces petits moment où je me sentait vivante étaient de plus en plus éphémères. 

 

N’était-il pas possible d’avoir un travail qui fasse partie de ma Vie et qui me permette de m’épanouir ? Qu’est ce que l’on fait après avoir réalisé ses rêves ? On en imagine d’autres ? Après le dernier challenge, on en fixe un autre toujours plus grand ? C’était bien beau tout cela, mais même si cela m’a permis de rester (à peu près) saine de corps et d’esprit, après chaque nouveau challenge, je me retrouvais à nouveau vide. Retour au mode pilotage automatique et recommencer à attendre avec impatience le prochain week-end, vacances ou retraite. Plutot déprimant, je vous l'accorde ! 

 

C'est là qu'arrive mon deuxième moment clé. Un burn-out, fin 2013. A nouveau dans le métro vélo - boulot - dodo lors de mon dernier job salarié dans une "Big Pharma" Suisse, cela faisait plus de trois ans que j'étais dans la boîte. J'adorais mon job au début, surtout pour les conditions incroyables qu'il m'offrait mais voilà, après quelques années, on peut clairement dire que j'étais dans une prison dorée. J'ai totalement ignoré les signes avant-coureurs du burn-out, tels que le manque d'enthousiasme, la fatigue chronique, le manque de clarté pour prendre des décisions et des difficultés à me concentrer. Je me sentais peu utile et je perdais de plus en plus confiance en moi. Malheureusement, c'est le prix que de plus en plus de personnes payent chaque année, à ignorer ce qu'il ont au plus profond d'eux-même, leur talent et leur créativité. 

 

Suite à cette expérience douloureuse, mais salvatrice, trouver mes véritables talents à exploiter professionnellement au lieu de continuer à subir ma carrière en mode survie et pilotage automatique est devenu une obsession. Depuis 2013, l'année de mon burn-out, je me suis consacrée à cette quête. Et je suis maintenant en mesure de non seulement exploiter mes vrais talents et grandir dans un domaine qui me passionne, mais aussi de reproduire ce cheminement intellectuel et spirituel pour mes clients !

Il m'a fallu un long travail personnel, de nombreuses lectures, formations, ateliers, exercices et coaching pour enfin trouver les éléments qui me font vibrer dans ma carrière. Aujourd’hui, je mets mon expérience à la disposition de toutes celles et ceux qui veulent aussi trouver leur zone de génie et d'accomplissement.

 

Pour cela, je me suis formée aux techniques de coaching, j’ai le titre (pompeux) de Master Coach, délivré par l’International Coaching Council (ICC), Behaviorial Science Institute. Cet art et science du coaching m’a permis de développer l’expertise pour extraire et révéler le potentiel et les talents qui sont en chacun de nous. Il faut juste polir le roc pour révéler le diamant !

 

Pour qui ton accompagnement est-il destiné ? 

 

J'accompagne les personnes qui veulent une carrière au service de leur vie et non l'inverse. 

Mes clients sont :

  • Salariés ou auto-entrepreneurs qui veulent une carrière au service de leur vie (et non l'inverse)

Votre carrière ne vous offre pas (ou plus) la possibilité de contribuer à votre juste valeur et à exprimer vos talents. 

Vous sentez que votre dynamisme et motivation commencent à s'essouffler, ce qui commence à impacter votre confiance en vous. Vos journées sont identiques et monotones et avez la sensation de passer à côté de quelque chose. Vous êtes comme en pilotage automatique de votre vie. 

Vous voulez retrouver la motivation, vous sentir plus vivants et vous épanouir dans votre carrière. Notre travail consitera à : 

- soit trouver les pépites et opportunités qui s'offrent à vous dans votre carrière actuelle, 

- soit prendre un virage radical et trouver ce métier qui vous fait vraiment vibrer. 

 

  • Personnes en pause professionnelle

Suite à une expatriation, congé maternité, burn-out ou licenciement, vous êtes en période de transition et aimeriez utiliser cette période pour enfin trouver votre mission de vie. 

Pour quoi êtes-vous fait ? Quels sont vos véritables talents et aspirations ? 

Vous aimeriez pouvoir vous lever chaque matin avec le même enthousiasme et exploiter chaque jour vos véritables talents, en étant vraiment vous-même.

 

  •  Managers et Leaders

Vous êtes excellent dans votre job et c'est pour cela que l'on vous a offert de nouvelles responsabilités. Malheureusement, le management ce n'est pas trop votre truc. Vous êtes même un peu anti-management. Ou bien que vous vivez le syndrôme de l'imposteur. 

Cela tombe bien, je vous propose de révéler votre leadership authentique, celui qui correspond à votre personnalité. Vous pourrez être pleinement vous-même et exceller dans vos missions. 

 

Pour qui n'est-il pas ? 

 

Et oui, je ne peux pas accompagner tout le monde. Et pour certaines personnes, très franchement, mon accompagnement n'apportera pas de résultats. Ces personnes sont : 

  • Celles qui refusent de regarder à l'intérieur quand une situation ne leur convient pas
  • Celles qui sont "folles" selon la définition d'Einstein : La définition de la folie, c'est de refaire toujours la même chose, et d'attendre des résultats différents
  • Les personnes en réelle dépression. Il vaut mieux continuer à voir votre spécialiste et attendre d'aller mieux dans quelques semaines / mois, avant de démarrer un tel accompagnement

 

Quelles sont mes garanties ? 

 

Je ne peux malheureusement pas garantir de résultats, car ceux-ci dépendent à 100% de la personne qui choisit de se lancer dans l'accompagnement. Comme le dit l'adage, on peut amener un cheval à la source, mais on ne peut pas le forcer à boire. Toutefois, je vous garantis mon engagement sans faille envers vous pour que vous puissiez atteindre les objectif que vous vous serez fixés

 

Ton accompagnement m'intéresse, quelles sont les différentes options ?

 

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour découvrir les différents programmes